"Je crois aux contre-pouvoirs": Didier Raoult "pas choqué" par la convocation d'Agnès Buzyn devant la justice

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Didier Raoult sur notre antenne. - BFMTV
Didier Raoult sur notre antenne. - BFMTV

Le professeur Didier Raoult ne s'est pas ému de la convocation de personnalités politiques telles que l'ex-ministre Agnès Buzyn devant la Cour de justice de la République dans le cadre de l'enquête sur la gestion gouvernementale du Covid-19.

Interrogé par BFMTV lors d'un entretien diffusé vendredi, le directeur de l'IHU Méditerranée Infection de Marseille a répondu qu'il n'était pas "choqué" qu'un ancien ministre soit appelé à répondre de ses actes devant la justice, et qu'il ne considérait pas qu'il s'agisse d'"une judiciarisation de la vie politique".

Dans les ministères", il est "facile de croire qu'on a tous les pouvoirs"

"Moi, je suis un adepte de Montesquieu, je crois aux contre-pouvoirs", a déclaré Didier Raoult. Or selon l'immunologue, "il y a "un environnement dans les ministères" où il est "facile de croire qu'on est omnipotent, qu'on a tous les pouvoirs". "Il y a des courtisans qui vous tiennent la porte", avance-t-il. Face à Bruce Toussaint, le professeur Raoult défend l'idée qu'il "faut des contre-pouvoirs" et que "le principe de la responsabilité est essentiel". "Je ne souhaite de malheur à personne (...) mais la responsabilité politique est une vraie responsabilité".

Au cours de cet entretien, le professeur Didier Raoult a aussi fait savoir qu'il quitterait "dans un an ses fonctions de directeur de l'IHU". Fin août, il avait déjà indiqué que sa fonction "commençait à être lourde" et qu'il avait "le sentiment d’avoir réalisé ce qu'(il) devait faire". Selon Le Monde, l'AP-HM mais aussi Aix-Marseille-Université (AMU), membres fondateurs de l'IHU et membres de son conseil d'administration, vont lancer dès septembre la procédure de recrutement pour remplacer Didier Raoult.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles