Le crocodile cubain, un peu trop courtisé par son cousin américain

·2 min de lecture

Dans la Ciénaga de Zapata, unique habitat du crocodile cubain, s'aventure une espèce voisine, le crocodile américain, capable de se reproduire avec lui.

Il peut y avoir des inconvénients à être courtisé quand on est une espèce en danger d'extinction comme le crocodile cubain. Soumis aux ardeurs de son cousin américain, l'animal est menacé d'hybridation. Mais les scientifiques se demandent s'il ne faut pas laisser faire la nature.

"Voler" des oeufs pour augmenter leurs chances de survie

C'est le jour de la chasse aux oeufs, dans le parc d'élevage de crocodiles de la réserve naturelle Ciénaga de Zapata, au centre-sud de l'île cubaine. Dans chaque enclos où les animaux sont en semi-liberté, un petit groupe d'employés, cerné par des nuages de moustiques, repère les monticules de terre où les femelles crocodiles ont caché leurs oeufs. L'objectif ? Les retirer soigneusement pour les emmener en couveuse, où leurs chances de survie sont multipliées. "Voler" les oeufs d'une maman crocodile n'est pas si simple : celui chargé de creuser le monticule est entouré de cinq hommes, armés de bâtons pour repousser les animaux aux dents pointues, cachés sous les hautes herbes ou pouvant surgir de l'eau à tout moment. "Il faut faire très attention car les animaux t'attaquent", explique Gustavo Sauza, 42 ans dont 23 passés à travailler au parc comme vétérinaire. Transportés dans des bidons, les oeufs passeront 80 à 85 jours en couveuse, avant d'éclore.

3000 spécimens dans la nature

Entre 500 et 1.000 bébés crocodiles naissent chaque année dans le parc, permettant de maintenir la population autour de 4.500 et d'en relâcher une centaine par an dans la nature, où ils seraient environ 3.000. Mais dans la Ciénaga de Zapata, unique habitat du crocodile cubain, s'aventure une espèce voisine, le crocodile américain, venu des côtes de l'île pour se reproduire avec lui. Dans cette zone marécageuse, un sur deux serait déjà un hybride. Jaune et noir, le crocodile cubain (Crocodylus rhombifer) est plus petit, haut sur pattes, et réputé agressif. L'exemplaire américain (Crocodylus acutus), présent en Amérique centrale, à la pointe de la Floride et [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles