Croche-pied sur un migrant : un commissaire accusé d'"usage disproportionné de la force"

Le commissaire divisionnaire qui a fait un croche-pied à un migrant en marge de l'évacuation controversée de la place de la République de Paris lundi soir a commis un "manquement par un usage disproportionné de la force", selon un rapport de l'IGPN rendu public jeudi.

"Ce commissaire qui fait ce croche-patte totalement injustifié, je prendrai des sanctions contre lui, je demande la réunion du conseil de discipline", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, invité du 20H00 de France 2, au même moment.


Retrouvez cet article sur Europe1