La Croatie inaugure le pont de Peljesac facilitant les trajets jusqu'à Dubrovnik

Les Croates attendaient depuis des années ce pont de 2,4 km de long qui va relier la ville de Dubrovnik au reste du pays en évitant la Bosnie-Herzégovine. Désormais, les habitants de Dubrovnik et les touristes visitant la ville pourront éviter l’attente au poste-frontière bosniaque en empruntant ce pont.

Pour de nombreux Croates, c’est la fin d’une aberration provoquée par l’éclatement de la Yougoslavie : pour rejoindre la ville de Dubrovnik et sa région depuis Zagreb ou Split, il fallait sortir du pays puis y rentrer de nouveau dix kilomètres plus loin. En cause, l’accès de la Bosnie-Herzégovine à la mer Adriatique, rendu possible par cette bande de territoire qui rompait de facto la continuité territoriale de la Croatie.

Avec l’inauguration de ce pont, les habitants de la région pourront contourner la Bosnie en passant par la presqu’île de Peljesac. Ce n'est pas vraiment un raccourci, mais un précieux gain de temps, puisqu’il n’y aura plus de contrôle de passeports. La construction de ce pont a longtemps été un serpent de mer en Croatie, et c’est finalement l’adhésion à l’Union européenne qui a permis d’aller au bout du projet.

L’Union européenne a contribué aux deux tiers au financement du chantier, qui a coûté plus de 400 millions d’euros. C’est en revanche un groupe chinois qui a construit l’ouvrage. Le pont de Peljesac permettra également de doper le secteur touristique dans une région considérée comme le « joyau de l’Adriatique ».


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles