La Croatie adopte l’euro et entre dans l’espace Schengen

© Armin Durgut/AP/SIPA

Un changement majeur dans la vie des Croates. Depuis ce dimanche 1er janvier 2023, la Croatie fait partie de l'espace Schengen et a adopté l'euro , la monnaie de l'Union européenne qu'elle a rejoint en 2013. La Croatie abandonne sa monnaie locale, la kuna, pour devenir le vingtième membre de la zone euro. Elle devient en même temps le vingt-septième État à rejoindre l'espace Schengen, une vaste zone au sein de laquelle plus de 400 millions de personnes peuvent voyager librement sans contrôle aux frontières intérieures.

Pourquoi ce changement ?

Les dirigeants croates soulignent régulièrement les bénéfices que retireront les 3,9 millions de citoyens avec l'entrée dans la zone euro et dans l'espace Schengen. Pour les experts, le passage à l'euro contribuera à protéger l'économie croate, l'une des plus faibles de l'UE, face à une inflation galopante, une grave crise énergétique et à l'insécurité géopolitique depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 février. En novembre, l'inflation a atteint 13,5 % en Croatie, contre 10 % dans la zone euro.

Le président français Emmanuel Macron a, dans un message vidéo dimanche, salué l'adoption par la Croatie de l'euro, une devise « stable et solide » qui contribue à la résilience de l'Europe face à ce conflit.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Pour le gouverneur de...


Lire la suite sur LeJDD