Critiques d'Arnaud Montebourg sur Florange : "Il se trompe et en se trompant on peut mentir", répond François Hollande

franceinfo
·1 min de lecture

"Il se trompe et en se trompant on peut mentir", a déclaré vendredi 13 novembre sur France Inter, François Hollande. Pointé du doigt par Arnaud Montebourg dans son livre L'Engagement et accusé par son ancien ministre de l'Économie d'avoir abandonné Florange en dépit de ses promesses de campagne, l'ancien chef de l'État s'explique : "Il n'y avait plus aucune solution autre que de fermer les hauts fourneaux, on le savait".

"Quel était mon objectif pour Florange ? Je demande qu'on le vérifie dans toute sa traduction, défend François Hollande. Il y avait la nécessité d'avoir aucun licenciement, aucun plan social et qu'il puisse y avoir un réinvestissement sur le site qui puisse permettre des créations d'emplois".

Cinq ans plus tard, il y a eu des investissements bien au-delà de ce que j'avais moi même annoncé. Plus de 200 millions d'euros. Il y a eu le refus de tout plan social et des créations d'emplois. Il n'y a eu aucun licenciement à Florange et aucune perte d'emploi.

François Hollande, ancien chef de l'État

à France Inter

Toujours selon François Hollande qui affirme avoir lu les extraits du livre d'Arnaud Montebourg qui "pouvaient [le] concerner", l'ex-président de la République poursuit : (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi