Critique - The English Game (Netflix) : bien plus que du football

C'est aujourd'hui le sport le plus populaire du monde. Le football compte à travers la planète des milliards de pratiquants, et pleinement entré dans le quotidien des amateurs de sport. Entre la Coupe du Monde, l'Euro, la Ligues des Champions ou encore les différents championnats nationaux, il est quasiment possible de voir des matchs toute l'année. L'économie et les revenus générés par le football est démentiel, provoquant notamment l'envol des salaires des joueurs professionnels, et du grain à moudre à leurs détracteurs par la même occasion. Pourtant ce sport a, dans une époque pas si lointaine, joué un rôle important dans les combats sociaux. Avec The English Game, Netflix nous propose de repartir à la fin du XIXème siècle, là où le football était le terrain des classes aisées.

À lire également

Disney + : la plateforme ne sera finalement lancée que le 7 avril

Créée notamment par Julian Fellowes, à qui l'on doit notamment Downton Abbey, la série débute en 1879 : pour la première fois de l'histoire de la FA Cup (que les amateurs de football anglais connaissent bien encore aujourd'hui), une équipe d'ouvriers, Darwen FC, s'est hissée en quarts de finale. Quasiment un crime de lèse-majesté pour la classe pour la haute-société, dans une di... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi