Crises, retrait forcé, burn out... Télématin, une émission à la fois bénite et maudite

·1 min de lecture

Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. Depuis presque quatre décennies, l'émission Télématin sur France 2 rythme le réveil des Français avec constance mais non sans heurts ni péripéties. Dernier rebondissement en date, le retrait forcé du monsieur info Thomas Sotto qui, pour cause de relations avec une collaboratrice du Premier ministre Jean Castex, se voit privé des interviews politiques sur le service public. Même s'il reste à l'antenne, aux commandes avec Julie Vignali de Télématin. Encore un coup dur? "Le ton à la fois correct et familier de Thomas Sotto lui confère un rapport sensible aux téléspectateurs, analyse le spécialiste des médias François Jost*. Il se peut que sa maîtrise des codes de la familiarité puisse manquer avec les politiques."

À croire que ce programme sonnant le réveil de centaine de milliers de Français porte autant chance que malchance à ses participants, chroniqueurs comme animateurs. De fait, la matinale de France 2 peut se transformer en tremplin, à l'image de Sophie Davant qui y a officié pendant près de 20 ans avant de devenir l'animatrice à succès d'Affaires conclues l'après-midi sur la même chaîne. Ou bien à l'image de la journaliste Karine Baste-Régis qui est désormais le joker d'Anne-Sophie Lapix au 20 heures de la Deux. "Télématin est une sorte de banc d'essai de la chaîne pour ses animateurs et ses journalistes. Elle est aussi une des rares émissions qui adopte le même rythme de vie que les téléspectateurs. Résultat, ses intervenants (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"30 000 à 40 000 cas de Covid au 15 décembre" : les prédictions alarmantes de William Dab
VIDÉO - "Est-ce que ces gens sont tombés sur la tête ?" : Pascal Praud remonté après les propos de Raquel Garrido sur le Bataclan
Penelope et François Fillon : combien vaut leur luxueux manoir de Beaucé ?
VIDÉO - "Vous êtes bien en direct !" : le fou rire de Samuel Etienne face à sa collègue, surprise en plein sprint
"Arrêter ? Jamais !" : Patrick Bruel cash sur la fin de sa carrière

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles