Crise des urgences : six questions autour de la « mission flash » annoncée par Emmanuel Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En déplacement au centre hospitalier public du Cotentin à Cherbourg (Manche), Emmanuel Macron a esquissé face aux soignants ses ambitions pour le chantier « santé », largement abordé durant sa courte campagne. Alors qu’une crise s’installe dans les services d’urgences à l’approche de la période estivale, le président de la République a confié une « mission flash » au professeur François Braun, président de Samu-Urgences de France sur la situation. En un mois, il devra faire le point sur les difficultés rencontrées par les soignants partout sur le territoire.

1 - Quels seront les contours de cette mission ?

Le chef de l’Etat souhaite un état des lieux précis de la situation. Cette nouvelle « mission flash » a pour objectif d’expliquer « où sont les manques, pouvoir les chiffrer » en fonction de chaque bassin de vie et d’avancer des pistes de résolution, a indiqué Emmanuel Macron. Le professeur François Braun devra remettre ses conclusions à la ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, au 1er juillet « au plus tard ». « Nous voulons apporter des réponses fortes dès cet été aux urgences. On fera tout pour qu’elles tiennent », a précisé le chef de l’Etat.

Lire aussi - EXCLUSIF. Inégalités de santé : voici la carte d’une France divisée en sept

Cette mission urgence serait une première étape dans un chantier plus vaste. A l’issue d’une réunion de « tous les acteurs de la santé », Emmanuel Macron compte également lancer « à partir de juillet » une grande conférence sur la santé a...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles