Crise ukrainienne : les Etats-Unis vont-ils déployer 8.500 soldats en Europe de l'Est ?

·1 min de lecture

Un objectif : afficher leur unité face aux menaces russes. Dans un contexte de tensions croissantes entre Washington et Moscou au sujet de l'Ukraine , les dirigeants européens dont le président français ont échangé lundi soir par visioconférence avec Joe Biden . Les alliés sont tous d'accord sur un point : il faut trouver une sortie diplomatique à la crise ukrainienne. Emmanuel Macron a rappelé qu'il croyait à la "nécessité d'œuvrer collectivement à une désescalade ".

Aucun signe de désescalade du côté russe

La France a insisté sur la nécessité d’un dialogue renforcé avec la Russie. Une réunion exceptionnelle aura d'ailleurs lieu mercredi à Paris entre la France, l'Allemagne, l'Ukraine et la Russie . Mais c'est au sujet des sanctions à prendre contre la Russie que les divergences sont encore nombreuses. Les Européens parlent de conséquences sévères pour la Russie en cas d’invasion de l’Ukraine mais ne donnent pas de détails.

>>Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Washington hausse le ton depuis deux jours : évacuation des familles de diplomates, menaces de gel d’exportations stratégiques.... Car Moscou ne semble pas vouloir apaiser les tensions, selon le porte-parole du Pentagone. "Les Russes continuent de poster de nouvelles forces à la frontière avec l’Ukraine. En Biélorussie également, les chiffres augmentent", déclare-t-il. "Donc non seulement ils ne montrent pas de signes de désescalade, mais ils sont en plus en train de renforcer leur capa...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles