Crise en Ukraine : les renseignements français imaginent trois scénarios possibles

·1 min de lecture
© ALEXEY DRUZHININ / SPUTNIK / AFP

Journée cruciale pour l’avenir de l’Ukraine . Alors que la Russie a déjà annoncé ne pas vouloir faire de concession, les armées européennes, elles, n'écartent pas la possibilité d'une intervention militaire de l'Ukraine . Trois options sont d'ailleurs sur la table. La première, c’est une invasion pure et simple de l’Ukraine. D’après les services de renseignement français, cela pourrait se faire en moins d’une semaine. Entre 100.000 et 150.000 soldats sont actuellement déployés le long de la frontière.

Dans ce scénario, des pertes humaines importantes sont annoncées, y compris du côté des forces russes. Selon les informations d'Europe 1, les Britanniques ont d’ores et déjà prévu un plan d’évacuation d’urgence pour leurs ressortissants.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Annexer le Donbass ou grignoter des terres au sud

Un autre plan d’invasion est scruté de près, car il est jugé beaucoup plus probable par un haut gradé français. Celui de l’annexion du Donbass , région à l’est de l’Ukraine. Les Russes pourraient y déclencher un incident pour prétexter une intervention et envoyer les chars et l’infanterie.

>> LIRE AUSSI - Crise en Ukraine : quel bilan après les entretiens entre Biden et Poutine ?

Enfin, troisième scénario, celui de la conquête de villes stratégiques dans le sud de l’Ukraine pour faire un pont avec la Crimée annexée en 2014 par la Russie.

Une guerre militaire, économique et informationnelle

Dans tous les cas de figure, les éta...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles