Crise sanitaire : comment réconcilier les générations ?

Les personnes âgées qu’il faut protéger à tout prix du Covid, refusent d’être pointées du doigt par les jeunes. Et les jeunes, eux, pensent être les sacrifiés de la crise. “On pense que la santé physique est plus importante que la santé mentale. Et au final, nous on est complètement sacrifiés, ça c’est sûr”, s’exclame une jeune femme. Selon un sondage Odoxa, 56% des personnes interrogées redoutent un conflit générationnel dans les mois à venir. Grand-mère et petite-fille en désaccord Catherine et sa petite-fille Clara reconnaissent leurs divergences. “Les gens de notre âge sont plus sages, peut-être qu’il y a cette sagesse qui fait que l’on accepte cette situation et que les jeunes l’acceptent difficilement”, raconte Catherine. “On n'était pas préparés à cela, on ne nous prévoit pas un avenir très rassurant quand on parle de crise écologique, de rembourser la dette, que les jeunes vont devoir la rembourser…”, explique Clara.