Crise sanitaire : les parents de plus en plus nombreux à faire des donations à leurs enfants

La crise sanitaire les a convaincus de franchir le pas d'un office notarial : un couple, filmé par France 3, va faire une donation à chacune de ses quatre filles. "C'est plutôt le décès de ma mère, décédée du Covid, et la succession qui a suivi, qui a fait qu'on a précipité les choses", confie la mère de famille. Anne-Laure Regard, notaire, reçoit beaucoup de demandes de donations comme celle-ci. Elles ont même augmenté de 30 % depuis le premier confinement. Une période anxiogène "Tout ce qui est transmission, patrimoine, c'est vraiment préoccupant pour les gens. On vit dans une période très anxiogène", explique la notaire. Concrètement, et sous conditions, chaque parent peut donner jusqu'à 131 865 euros par enfant, sans avoir à payer de droits. Pour chacun des grands-parents, la donation peut s'élever jusqu'à 31 865 euros par petit-enfant. Cela n'est valable qu'une fois tous les 15 ans.