Crise sanitaire : de nouvelles restrictions à venir ? Une ministre ne cache pas son inquiétude

·1 min de lecture

Alors qu'un couvre-feu est mis en place sur tout le territoire depuis plusieurs mois, la situation ne semble pas s'améliorer. C'est pourquoi, de nouvelles mesures sont instaurées localement, notamment dans les Alpes-Maritimes où le taux d'incidence est trois fois plus élevé qu'à l'échelle nationale. Ainsi, une partie du littoral méditerranéen sera confinée lors des deux prochains week-ends. La situation n'étant pas beaucoup mieux dans le reste du pays, il se pourrait bien que le gouvernement décide de prendre des mesures supplémentaires pour faire relâcher la pression dans les hôpitaux.

Si pendant plusieurs semaines le nombre de nouvelles contaminations a eu tendance à se stabiliser, depuis quelques jours les chiffres repartent à la hausse à cause des variants. Et malgré les mesures mises en place par le gouvernement, encore 25 831 patients atteints de la Covid-19 étaient hospitalisés ce lundi 22 février, dont 3 400 toujours en réanimation. Auprès de BFMTV, une ministre ne cache pas son inquiétude face à la forte présence du variant britannique, sud-africain et plus récemment, écossais : "Les chiffres ne sont vraiment pas bons. Mardi soir, ce sera assez décisif, on aura une nouvelle tendance. En fonction, on sera peut-être obligés de décider rapidement de mesures de restrictions supplémentaires", explique-t-elle à la chaîne d'information.

Avec la montée des contaminations et des variants, le gouvernement et les professionnels de santé redoutent de vivre un début de printemps (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

L'avis tranché de Catherine Hill sur les mesures dans les Alpes-Maritimes : "Confiner le week-end, c'est ridicule"
Eric Caumes : l'infectiologue plaide pour des reconfinements locaux, "une bonne idée" (VIDEO)
Confinement le week-end, attestations, jauges dans les magasins : le point sur les annonces dans la région de Nice, durement touchée (VIDEO)
Face à l'évolution de la situation sanitaire, Emmanuel Macron évoque "deux scénarios possibles"
Pour l'infectiologue Odile Launay, la stratégie "Zéro Covid" est "impossible à mettre en place" : "Tout le monde en a marre !" (VIDEO)