Crise sanitaire : le nombre d'offres d'emploi de cadres en baisse

La crise sanitaire n'a pas épargné les cadres. Selon l'Association pour l'emploi des cadres (APEC), le nombre d'offres d'emploi de cadres a reculé de 29% l'année dernière. "Ce serait une première depuis près de 30 ans, cela n'avait pas été le cas même en 2009 après la crise financière, note le journaliste David Boéri sur le plateau du 12/13, mercredi 3 février. Il n'y a pas encore eu de vague de licenciements, mais avec l'arrêt d'activité, les recrutements ont drastiquement été revus à la baisse. Ils ne compensent plus les départs à la retraite". Le moral des cadres Aujourd'hui, seuls 11% des entreprises envisagent d'embaucher un cadre au premier trimestre 2021, contre 57% au troisième trimestre de 2019. Parmi les profils les plus recherchés, figurent les employés du secteur informatique, les postes de commerciaux et de recherche et développement. De plus, le moral des cadres a également été touché par la crise. "Près d'un cadre sur deux s'est retrouvé en télétravail. [...] Une situation qui accélère les plans de carrière. 36% des cadres de 50% chez les moins de 35 ans souhaitent changer de poste dans les 12 prochains mois", ajoute David Boéri.