Crise sanitaire : le monde agricole s'inquiète à l'approche de Noël

Les éleveurs de canards, escargots et huîtres pourront-ils écouler leur production pour les fêtes ? À un mois et demi de Noël, l'inquiétude grandit. Larissa Manens, hélicicultrice à Girmont-Val-d'Ajol (Vosges), vend normalement 140 000 escargots en décembre. "Les fêtes de fin d'année, c'est 80% de notre chiffre d'affaires, donc aujourd'hui, on a 80% d'incertitudes sur cette saison d'hiver", déplore-t-elle. Pour l'instant, elle prépare 240 barquettes chaque semaine, sans savoir si elle pourra toutes les écouler. Pas de solution de repli L'inquiétude est la même chez Cyriaque Godefroy, producteur de dindes rouges des Ardennes à Renneville (Ardennes). 2 000 volailles sont encore sur son exploitation. Pour la première fois depuis son installation en 1998, son carnet de commandes a du mal à se remplir. "Si on ne vend pas à Noël, je ne sais pas ce que je fais de mes dindes [...] ; je n'ai pas de solution de repli", s'inquiète-t-il.