Crise sanitaire. L’Espagne dépasse le seuil des 500 morts en vingt-quatre heures

El País (Madrid)

Deuxième pays le plus touché d’Europe après l’Italie, l’Espagne déplore près de 2 700 morts depuis le début de la pandémie de Covid-19. L’état d’alarme devrait être prolongé jusqu’au 11 avril.

Selon le dernier bilan, diffusé chaque jour à la mi-journée par le ministère de la Santé, le nombre de cas de personnes touchées par le coronavirus en Espagne est au plus haut.

Mardi 24 mars, le pays “frôlait désormais les 40 000 cas et […] près de 2 700 morts, soit 514 de plus que lundi (soit une augmentation de 23,5 %)”, rapporte notamment El País. Depuis dix jours, la courbe du nombre de cas recensés est davantage exponentielle que celle de l’Italie.

Le site du quotidien espagnol reprend les propos du coordinateur des urgences du ministère de la Santé : “Nous espérons qu’avec les mesures sévères que nous avons prises, nous atteindrons dans les prochains jours le pic de l’épidémie et que nous commencerons alors à voir baisser le nombre de cas. “

À lire aussi: Europe. Coronavirus : l’Espagne suit les traces funestes de l’Italie

Le gouvernement espagnol avait décrété le 15 mars et pour quinze jours l’état d’alarme prévu par la Constitution, avec des mesures de confinement équivalentes à celles prises par la France. L’armée avait également été mobilisée pour

[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :
Consommation. Au Portugal, le prix de la viande monte en flèche à cause de la pandémie
Sport. Le Japon et le CIO s’accordent sur un report d’un an des JO 2020
Coronavirus. Combien de contaminés l’Italie compte-t-elle vraiment ?