Comment la crise sanitaire a impacté notre consommation de médicaments ?

·1 min de lecture

Le récent bilan d'Epi-phare s'est intéressé à la façon dont les Français consomment des médicaments et aux changements de prescriptions et d'habitudes engendrés par la crise sanitaire Covid-19. La tendance de 2020 a consommer davantage d'antipsychotiques, anxiolytiques, antidépresseurs se confirme, et 2021 voit émerger une hausse de prescription d'antidiabétiques et de traitements cardiovasculaires.

Traitements antidiabétiques et cardiovasculaires

Leur hausse de prescription s'élève à +5% fin avril 2021, il s'agit surtout des statines, (traitement des troubles lipidiques et en prévention cardiovasculaire). On l'observe surtout chez des patients qui n'avaient pas de traitement avant cela. Plus précisément, l'enquête stipule une hausse marquée pour les antihypertenseurs +69 000 (+14,7%), les antidiabétiques +15 000 (+11%), et les statines +61 000 (+24%). Les auteurs de l'étude pensent que cette augmentation pourrait s'expliquer par la baisse d'activité physique entraînée par les différents confinements, notamment.

Anxiolytiques et antidépresseurs

Les Français n'ont pas le moral, la situation sanitaire est angoissante. Ces deux informations ne cessent d'être relayées par les médias. En 2020, une hausse de la consommation des médicaments anxiolytiques, hypnotiques et des antidépresseurs avait déjà été observée à la suite du premier confinement. Mais début 2021, la hausse s'est encore accentuée.

"Au global, sur la période de plus d'un an depuis (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Les polluants atmosphériques responsables de 1 700 cancers du sein par an
DIRECT Covid-19 en France ce 31 mai : chiffres, annonces
Coup de soleil : que faire ?
Annelise Hesme (Nina) : "dans la vraie vie, les infirmières ont à peine le temps de prendre soin d'elles"
Mélanome : "Observez votre peau et ne vous en remettez pas uniquement aux professionnels"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles