Crise sanitaire : les Français restent attachés au bas de laine

Comme lors de chaque crise, les Français ont pour habitude de garder quelques billets de côté, bien au chaud, pour voir venir en cas de vache maigre. "C’est un besoin d’avoir une sécurité", estime une personne interrrogée par France 3. Une autre explique "qu’il y a toujours des frais à payer dans une banque" et que "les impôts vous rattrapent quelque part". Selon la Banque Centrale Européenne (BCE), l’argent liquide en circulation en 2020 s’élève à 1 435 milliards d'euros dans la zone euro. Cela représente une hausse de 11% en un an, du jamais vu. Entre 1 270 et 2 310 euros par personne en moyenne Le paiement sans contact est pourtant privilégié avec l’épidémie. Mais d’après la BCE, chaque personne stocke en moyenne entre 1 270 et 2 310 euros dans un coffre-fort. "Nous sommes dans une économie ou le travail dissimulé demeure, voire augmente un petit peu", analyse Philipe Crevel, directeur du Cercle de l’Epargne.