Crise sanitaire : dans le flou, les restaurateurs hésitent à recruter

Les restaurateurs sont dans le flou. Comme de nombreux confrères, David Laforgue n’a aucune visibilité sur la réouverture de son établissement du Cap-Ferret (Gironde). Mais il y pense et s’y prépare. Il consulte avec son associé les curriculums vitae des différents candidats. “Il faudrait que l’on recrute du personnel, mais on est très embêté pour le recruter aujourd'hui puisqu’on a aucune consigne de l'Etat, explique-t-il. Et si jamais on recrute, on ne bénéficiera pas du chômage partiel.” Pas de date précise de réouverture La crise sanitaire a bouleversé la donne. Aussi, les applications et sites qui mettent en relation l’employeur avec les candidats en recherche du travail s’avèrent très utiles. Martine et Patrick sont eux aussi en plein recrutement, et en plein doute. Sans date de réouverture précise, ils savent qu’ils n’auront pas forcément le temps de former les nouvelles recrues.