Crise : un rapport alerte sur le boom des crédits à la consommation

Trois milliards d'euros de crédit à la consommation ont été accordés en juin dernier, un record depuis 2012, selon l’association UFC-Que Choisir. "Consommez maintenant, payez plus tard : ce genre de publicité n’a pas disparu avec la crise, bien au contraire, explique Jean-Paul Chapel sur le plateau de France 2. Résultat, les défauts de remboursement augmentent, et les impayés atteignent 1 020 euros par ménage emprunteur". Un chiffre dix fois plus important qu’en Allemagne. Vers une augmentation des impayés Sur l’ensemble des crédits à la consommation, le taux de défaut est de 2,7% selon les calculs de l’association, et plus ou moins élevé selon les banques. Au printemps, certaines banques ont accordé des moratoires à leurs clients, c’est-à-dire des délais de paiement, au cas par cas. "Mais la plupart sont arrivés à échéance en novembre, ce qui fait craindre une explosion du surendettement avec la hausse annoncée du chômage dans les prochains mois", ajoute le journaliste.