Crise politique en Italie : "Il y a énormément de recompositions en cours, y compris à l'intérieur des partis eux-mêmes"

franceinfo

Le chef de la Ligue et ministre de l'Intérieur italien, Matteo Salvini, a rompu la coalition entre son parti et le Mouvement 5 étoiles (M5S) et déposé une motion de censure contre le gouvernement. Il réclame des élections anticipées. "Il y a énormément de recompositions en cours, y compris à l'intérieur des partis eux-mêmes, qui sont en train de se scinder sur la question des alliances", a observé lundi 12 août sur franceinfo Ludmila Acone, historienne spécialiste de l'Italie contemporaine et chercheuse associée à l'université Paris I-Panthéon Sorbonne.

franceinfo : Matteo Salvini est-il sur le point de réussir son coup de force ?

Ludmila Acone : Il tente de réussir son coup de force parce que c'est dans son intérêt, dans tous les domaines. Matteo Salvini a des désaccords très importants avec le Mouvement 5 étoiles. Il n'arrive pas à obtenir ce qu'il voulait, notamment sur la question des autonomies et de la taxe plate, la flat tax, qu'il voulait absolument obtenir lors de cette législature.

Nous ne savons pas si le gouvernement va effectivement tomber, car c'est le président Sergio Mattarella qui peut dissoudre les chambres. Ce qui est clair, c'est qu'il y a un axe autour de Matteo Salvini et des pays de Visegrád, la Hongrie, la Pologne, la République (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi