Crise politique en Bolivie : quatre choses à savoir sur Evo Morales, le président démissionnaire parti se réfugier au Mexique

franceinfo

"Frères et sœurs, je pars pour le Mexique." Evo Morales, l'ancien président de la Bolivie, a quitté le pouvoir, lundi 11 novembre, en prononçant ces mots. "Ça me fait mal d'abandonner le pays pour des raisons politiques, mais je serai toujours attentif. Je reviendrai bientôt avec plus de force et d'énergie", a-t-il déclaré.


L'ancien paysan a démissionné sous la pression de l'armée et des manifestations violentes de ses opposants, en pleine crise déclenchée par sa réélection controversée le 20 octobre. Le Mexique lui a accordé l'asile politique à sa demande, parce qu'il considérait que sa vie était en danger dans son pays.

Franceinfo brosse le portrait de cette icône indigène, élue en 2005 à la tête du pays.

Un défenseur de la feuille de coca

Evo Morales est né le 26 octobre 1959 à Orinoca, dans la cordillère des Andes. Issu d'une famille de paysans modestes, il fait ses débuts en politique en défendant les intérêts des producteurs des feuilles de coca, cette plante dont est tirée la cocaïne. Il devient le président de la Fédération des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi