Crise de la pêche : les tensions se poursuivent entre Londres et Paris

La France menaçait d'interdire dès le 1er novembre aux navires de pêche britanniques de débarquer leurs cargaisons dans les ports français et de renforcer les contrôles douaniers de tous les camions si Londres n'accordait pas davantage de licences aux pêcheurs français. Elle avait finalement provisoirement levé l'ultimatum en attendant la rencontre parisienne de jeudi 4 novembre entre M. Beaune et le secrétaire d'État britannique chargé du Brexit David Frost.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles