Crise en pédiatrie : François Braun annonce une aide « de l’ordre de 400 millions d’euros »

© Jacques Witt/SIPA

Pour faire face à l’importante crise que connaissent actuellement les services hospitaliers de la pédiatrie, le gouvernement a annoncé, ce mercredi 2 octobre, plusieurs mesures pour un montant de près de 400 millions d’euros. Le ministre de la Santé, François Braun, a notamment reconnu une « situation hospitalière préoccupante », en raison d’une épidémie de bronchiolite « inquiétante », dans des propos relayés par l’AFP. Depuis plusieurs mois, les services pédiatriques sont confrontés à des difficultés inédites de recrutement, sans doute liées à des salaires jugés insuffisants et à une charge de travail très importante. Ce manque de personnel a contraint plusieurs hôpitaux à fermer des services d'urgence et de réanimation pédiatrique à travers tout le pays.

Lire aussi - Covid-19 : pourquoi la huitième vague pourrait être plus meurtrière que la précédente

Plusieurs mesures indiquées par le ministre ont été en lien avec les rémunérations. Ainsi, François Braun a annoncé le doublement de la rémunération des heures de nuit pour « l'ensemble du personnel de l'hôpital », ainsi que l’élargissement de la « prime de soins critiques » aux puéricultrices des services pédiatriques. À noter que cette enveloppe contient aussi les 150 millions d’euros promis par le gouvernement pour soutenir « les services en tension », a précisé le cabinet dans des propos relayés par l’AFP.

Pas suffisant pour les soignants

Plusieurs mesures indiquées par le ministre ont été en lien avec les rémunérations...


Lire la suite sur LeJDD