Crise des opiacés aux États-Unis: une personne meurt d'overdose toutes les 5 minutes

La crise des opiacés continue de faire des ravages aux États-Unis. Nouvelle hausse record des overdoses : 107 600 morts en 2021, selon les chiffres de l’agence gouvernementale CDC diffusés le 11 mai. C’est 15% de plus que pendant l’année 2020 qui enregistrait déjà un nombre record de morts par overdose.

Avec notre correspondant à Miami, David Thomson

Toutes les 5 minutes, quelque part aux États-Unis, une personne meurt d’une overdose. Ces overdoses tuent plus que les armes à feu ou les accidents de la route. En 2021, pour la première fois, le pays a franchi la barre symbolique des 100 000 morts. Le CDC, l’Agence gouvernementale américaine pour la prévention des maladies, enregistre 108 000 décès, un record.

Principale explication à cette augmentation spectaculaire, qui succède à celle déjà catastrophique de 2020 : la crise du Covid-19, qui n’a fait qu’aggraver celle des opiacés, en isolant encore un peu plus les publics à risque.

► À lire aussi : Opiacés aux États-Unis: 230 millions de dollars d'accord entre Johnson & Johnson et l'État de New York

Et cette crise est toujours associée au fentanyl, un opiacé de synthèse hautement addictif, souvent prescrit comme antidouleur aux États-Unis, impliqué dans 70 000 de ces décès par overdose. S'ensuivent la méthamphétamine, la cocaïne et l’héroïne, des produits souvent associés.

Fin avril, Joe Biden a lancé sa nouvelle stratégie dite de réduction des risques. Le président veut augmenter la distribution de naloxone, cet antidote qui permet de réanimer les personnes en overdose. Une stratégie que certains à droite accusent d’encourager l’usage de drogue, mais saluée par de nombreux experts qui y voient un choix de moindre mal pour sauver des vies.

À lire aussi Crise des opioïdes aux États-Unis: six milliards de dollars pour arrêter les poursuites

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles