Crise migratoire : la France va accueillir l'Ocean Viking "à titre exceptionnel" à Toulon

L’ONG SOS Méditerranée qui a affrété le navire humanitaire a fait part d'un "soulagement teinté d'amertume" après l'annonce des autorités françaises.

Le navire humanitaire Ocean Viking va être accueilli ce vendredi par la France au port de Toulon et "un tiers" des passagers migrants seront "relocalisés" dans le pays, a annoncé ce jeudi le ministre français de l'Intérieur, en dénonçant le "comportement inacceptable" de l'Italie.

Le navire, qui se trouve actuellement au large des côtes de la Corse avec 231 migrants à bord, devrait arriver "vendredi en fin de matinée" à Toulon, a déclaré Gérald Darmanin à l'issue du Conseil des ministres.

"J'ai bien précisé, à la demande du président de la République, que c'est à titre exceptionnel que nous accueillons ce bateau, au vu des quinze jours d'attente en mer que les autorités italiennes ont fait subir aux passagers", a précisé le ministre à l'issue du Conseil des ministres. Il a ajouté que les passagers qui ne répondent pas aux critères de demandeurs d'asile "seront reconduits directement".

Le ministre de l'Intérieur a dénoncé le "choix incompréhensible" de l'Italie de ne pas accueillir ce bateau. L'Italie a "_pris le parti de ne pas se comporter comme un Etat européen responsabl_e", a-t-il encore dit.

En guise de protestation, la France a décidé de suspendre "à effet immédiat" l'accueil prévu cet été de 3 500 réfugiés actuellement en Italie.

Le ministre de l'Intérieur a rappelé qu'un mécanisme européen permet une relocalisation dans d'autres pays européens des réfugiés arrivés notamment en Italie dans le cadre du droit international et du droit de la mer.

Il a appelé "tous les autres participants (à ce mécanisme), notamment l'Allemagne" à suspendre également l'accueil prévu des réfugiés actuellement en Italie.

La France prendra des mesures de "renforcement des contrôles aux frontières" avec l'Italie, a dit Gérald Darmanin.

La France "tirera aussi les conséquences" de l'attitude italienne sur les autres aspects de sa "relation bilatérale", a encore dit le ministre.

"Soulagement teinté d'amertume" pour SOS Méditerranée

Après 20 jours en mer à la recherche d'un port sûr pour les 234 migrants qu'elle a sauvés à bord de l'Ocean Viking, l'ONG SOS Méditerranée a dit jeudi éprouver "un soulagement teinté d'amertume" après l'annonce de l'accueil du bateau par la France.

"La situation de l'Ocean Viking montre qu'il est urgent que les Etats européens mettent en place un mécanisme de répartition pérenne" pour les migrants sauvés en Méditerranée, a insisté la directrice de SOS Méditerranée Sophie Beau, dénonçant le "calvaire vécu par les rescapés à bord" du bateau humanitaire.

VIDÉO - Gérald Darmanin annonce qu'un tiers des migrants de l'Ocean Viking seront "relocalisés" en France