Crise migratoire : un fonds de développement pour l'Afrique de 1,8 milliard d'euros


Le sommet de Malte s'achève ce jeudi 12 novembre. Les Européens entendaient convaincre les Africains de les aider davantage à contrôler le flux de migration, à accepter notamment davantage de retours d'immigrés en situation irrégulière.

L'Europe forteresse

"La meilleure réponse pour freiner, enrayer les migrations, c'est le développement, affirment les Européens qui viennent de lancer ce matin un fonds de développement pour l'Afrique doté de 1,8 milliard d'euros. Ce matin même quelques États européens, dont la France et l'Allemagne, ont rajouté une petite enveloppe de 78 millions d'euros. Tout cela ne suffit pas, il faudrait un véritable plan Marshall pour l'Afrique, affirme le président du Niger. Le dialogue sur les migrations reste difficile entre les deux continents", explique Pascal Verdeau, en direct de La Valette (Malte). Les pays africains souhaitent un effort de la part de l'Europe en matière d'immigration légale. Pour de nombreuses délégations africaines, l'image de l'Europe forteresse reste largement une réalité.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Rafale : un contrat record avec les Émirats arabes unis ?
COP21 : les États-Unis font-ils marche arrière ?
Migrants : la Suède rétablit les contrôles à ses frontières
L'œil du 20 heures : François Hollande n'a pas tenu sa promesse d'interdire la rétention des enfants
TAFTA : vers la plus grande zone de libre-échange au monde

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages