Crise migratoire au Texas : des milliers d'Haïtiens campent sous un pont

·1 min de lecture

Un nouveau drame humanitaire à la frontière sud des Etats-Unis. Environ 10 000 migrants sont bloqués dans un camp de fortune sous un pont à Del Rio, au Texas. Principalement de nationalité haïtienne, ils ont traversé en masse la frontière mexicaine cette semaine. Les autorités locales sont débordées et s'alarment des risques sanitaires et sécuritaires.

Le maire démocrate de la petite ville frontalière, Bruno Lozano, explique que les migrants attendent d'être arrêtés par les gardes-frontières pour entamer des démarches d’autorisation de séjour. Sur les réseaux sociaux, il appelle le président Joe Biden à prendre la mesure de la crise et à agir rapidement.

De leur côté, les républicains accusent le président Biden d'être responsable de la situation, à l'image du sénateur de l'Etat Ted Cruz qui s'est rendu sur place. "Le 8 septembre, l'administration Biden a pris la décision d'annuler les vols d'expulsion vers Haïti d'où sont originaires la grande majorité de ces migrants illégaux", explique-t-il.

Les Etats-Unis sont confrontés ces derniers mois à des flux migratoires inédits depuis 20 ans à la frontière avec le Mexique. Depuis l'arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche, plus d'1,3 million de personnes ont été interpellés dans ce secteur, dont 200 000 migrants pour le seul mois d'août.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles