Crise des sous-marins : l’ambassadeur de France en Australie va rentrer à Canberra

·1 min de lecture
« J'ai désormais demandé à notre ambassadeur de rentrer à Canberra », a déclaré Jean-Yves Le Drian lors d'une audition sur la crise des sous-marins devant les commissions des Affaires étrangères et de la Défense de l'Assemblée nationale.
« J'ai désormais demandé à notre ambassadeur de rentrer à Canberra », a déclaré Jean-Yves Le Drian lors d'une audition sur la crise des sous-marins devant les commissions des Affaires étrangères et de la Défense de l'Assemblée nationale.

L?ambassadeur de France en Australie, qui avait été rappelé à Paris après l?annulation d?un mégacontrat de sous-marins français, va rentrer à Canberra, a annoncé, mercredi 6 octobre 2021, le chef de la diplomatie française. « J?ai désormais demandé à notre ambassadeur de rentrer à Canberra », a déclaré Jean-Yves Le Drian lors d?une audition sur la crise des sous-marins devant les commissions des Affaires étrangères et de la Défense de l?Assemblée nationale. Le ministre n?a pas précisé à quelle date Jean-Pierre Thébault retournerait à son poste. Le Quai d?Orsay, contacté par l?Agence France-Presse, n?a pas immédiatement répondu.

La France a vivement réagi après l?annonce d?un partenariat stratégique entre les États-Unis, l?Australie et le Royaume-Uni, avec pour corollaire l?annulation d?un contrat portant sur douze sous-marins avec Canberra. Dénonçant une « trahison », une « duplicité » et un « mépris » de la part de ses alliés, Paris a rappelé ses ambassadeurs en Australie et aux États-Unis, un geste sans précédent envers ces deux pays, le 17 septembre. Philippe Étienne est depuis rentré à Washington, le 29 septembre, à la suite d?une explication entre les présidents américain Joe Biden et français Emmanuel Macron le 23 septembre par téléphone. Les deux chefs d'État, qui doivent se retrouver fin octobre à l?occasion d?un sommet du G20 à Rome, auront d?ici là un nouvel entretien téléphonique mi-octobre, a indiqué le ministre des Affaires étrangères.

À LIRE AU [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles