Crise des sous-marins : une "gaffe américaine", et non une "volonté de nuire" à la France

·1 min de lecture

Quelles relations pour les États-Unis et la France, après l'annulation du "contrat du siècle" le mois dernier ? Gérard Araud, ancien ambassadeur des États-Unis, a donné quelques pistes de réflexion lors de l'interview politique de Jean-Pierre Elkabbach ce dimanche. L'affaire des sous-marins "est une gaffe américaine, non pas une volonté de nuire aux Français", elle "a entraîné un certain réveil des Américains" sur le travail à faire avec les Européens. "Cette visite de Joe Biden est assez substantielle vis-à-vis des Européens." "Peut-être que les Américains se réveillent, suite à l'affaire des sous-marins", a-t-il insisté.

Mais que représente la France pour Joe Biden ? Pour Gérard Araud, cette déroute interroge sur la représentation européenne pour les États-Unis. "Qu'est-ce que l'Europe pèse face aux Américains ?", a opposé l'ambassadeur. 

 

>> Retrouvez les entretiens de Jean-Pierre Elkabbach tous les samedis à 8h40 sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

>> Plus d'informations à venir...


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles