Crise des sous-marins : Boris Johnson exhorte la France à lui “donner un break”

·1 min de lecture

La crise des sous-marins entre la France, l'Australie les Etats-Unis et le Royaume-Uni n'en finit pas de faire des vagues. Appelant à une accalmie, le Premier ministre britannique Boris Johnson a suggéré à la France de se ressaisir, suite au très décrié pacte de sécurité conclu entre les Etats-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni. "Je pense qu'il est temps pour certains de nos amis les plus chers dans le monde de +prenez un grip+ à propos de tout ça", a-t-il dit devant les caméras britanniques lors d'une visite à Washington, francisant partiellement l'expression anglaise "get a grip" (se ressaisir).

"Donnez-moi un break" (laissez-moi souffler), a-t-il poursuivi, toujours en franglais. "C'est fondamentalement une grande avancée pour la sécurité mondiale. Ce sont trois alliés partageant vraiment les mêmes valeurs qui se serrent les coudes et créent un nouveau partenariat de partage de technologie". Le partenariat stratégique pour la région indo-pacifique conclu entre Washington, Londres et Canberra, qui vise à contrer l'influence chinoise dans la région, a pour première conséquence la rupture d'un important contrat de fourniture de sous-marins conventionnels passé par la France avec l'Australie, au profit de sous-marins nucléaires.

>> A lire aussi - Crise des sous-marins : L’UE pourrait annuler un sommet stratégique avec les États-Unis

Pour marquer sa colère, la France a rappelé son ambassadeur aux Etats-Unis, un acte sans précédent vis-à-vis de cet allié historique, de même que celui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’inaction face au réchauffement climatique ferait plonger l’économie, avertit la BCE
Sous-marin Barracuda, blindés, avions, frégates… ce que nos armées vont recevoir en 2022
La France va émettre une dette publique faramineuse en 2022
Crise des sous-marins avec l'Australie : Macron va “clarifier” avec Biden les “conditions d'un réengagement des Etats-Unis dans une relation d'alliés"
Gaz : la ministre de l'Energie des Etats-Unis met en garde contre une manipulation des prix en Europe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles