Crise de l'eau et pandémie: les électeurs de Flint vont-ils voter?

Après avoir enduré la crise de l'eau contaminée et été durement frappés par l'épidémie de Covid-19, les électeurs de Flint, une ville du Michigan (nord des Etats-Unis) à majorité noire, ont des raisons de se méfier des hommes politiques. Mais la question face à l'élection présidentielle est de savoir si, à Flint, davantage d'électeurs noirs auront voté le 3 novembre alors qu'il y a quatre ans, leur faible nombre avait aidé à faire basculer la victoire étroite du côté de Donald Trump dans cet Etat qui avait largement réélu Barack Obama.