Crise de l’hôpital en France : «les conditions de travail sont catastrophiques»

L’hôpital en crise encore et toujours. Le diagnostic n’est pas seulement celui des personnels hospitaliers, c'est aussi celui de l’exécutif. Conditions de travail très difficiles, manque de soignants et particulièrement d’infirmiers et infirmières : l’hôpital peine à recruter. Rencontre avec un jeune infirmier nouvellement diplômé qui va bientôt commencer à exercer à l’hôpital. Il livre ses appréhensions.

Diplômé en février, Stéphane s’est accordé une pause de quelques mois avant de commencer à travailler en septembre à l’hôpital, avant le grand saut, mais pas vraiment dans l’inconnu.

Pendant ses stages, il a été confronté au manque d’effectifs et l’a subi. « J’ai eu plein de stages pendant lesquels je n’ai pas pu avoir un encadrement idéal parce que les conditions de travail étaient assez catastrophiques, confie-t-il à Valérie Cohen, du service France de RFI. Soit il manquait des soignants, soit il manquait un cadre, par exemple, pour organiser le travail, soit il y avait trop de charge de travail pour les infirmiers. Je me souviens d'une infirmière qui avait quatorze patients et qui vraiment n’arrêtait pas de courir partout, alors ça prenait du temps pour expliquer. Généralement, c’était toujours : “On en reparlera plus tard, on verra plus tard, là j’ai pas le temps ”, et je suivais le mouvement et c’est tout. »

► À lire aussi : France: les services d'urgence des hôpitaux en souffrance malgré le plan «flash»

Combler des brèches

Stéphane le sait déjà, il n’exercera pas comme infirmier à l’hôpital toute sa vie.

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - Cyberattaque dans un hôpital : les hackers réclament une rançon de 10 millions de dollars