Crise Iran/États-Unis: de nouvelles troupes américaines atterrissent au Koweït

·1 min de lecture

INTERNATIONAL - La portée symbolique de l’envoi ne fait aucun doute. En pleine escalade des tensions entre les États-Unis et l’Iran, dans la soirée du 2 janvier 750 soldats américains ont atterri au Koweït. Membres de la 62e division aéroportée, ils vont renforcer des effectifs déjà pléthoriques chez cet allié de Washington (voir la vidéo de l’arrivée des soldats en tête de cet article).

Environ 13.000 soldats américains sont déjà stationnés dans cinq implantations, dont deux bases aériennes. Crucialement situé entre l’Irak et l’Iran, objet de la guerre du Golfe en 1990-1991, ce petit émirat est une implantation clef de la force américaine au Moyen-Orient.

Le secrétaire américain à la Défense Mark Esper a assuré dans un communiqué que l’objet de ces troupes fraîches était largement défensif, dans une optique de “renforcement des structures déjà présentes” dans la région. Le responsable a néanmoins ajouté que les nouveaux arrivants avaient “la capacité de remplir d’autres missions si besoin en était”.

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi:

Qui était Qassem Soleimani, puissant général d'Iran tué sur ordre de Trump

Trump et sa "dangereuse escalade" critiqué par les démocrates après la mort du général Soleimani

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.