Crise en Guadeloupe et en Martinique : les tensions identitaires en toile de fond

Comme le souligne la socioanthropologue Stéphanie Mulot, elles marquent une volonté de résistance de la part d'un secteur de l'opinion invité à : « résister aux injonctions nationales pour préférer les compétences endogènes, signe d'une affirmation identitaire décoloniale et d'une émancipation collective ». Cet appel, qui se fonde sur des ressources mémorielles spécifiques propres aux sociétés post-esclavagistes, évoquerait, selon elle, « une forme de marronnage contemporain qu'il faudrait encourager aussi dans le champ de la santé ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles