La crise de foie de Kanye West

·1 min de lecture
Kanye West au MoMA le 6 novembre 2019 
Kanye West au MoMA le 6 novembre 2019

On l?attendait depuis trois ans, et à la première écoute, on a dû mal à savoir si tout cela en valait la peine. Flash-back. Crises de paranoïa, clash sur Twitter avec Drake, soutien à Donald Trump, dérapage raciste (il a soutenu que l?esclavage était un choix), candidature à la présidence? Le rappeur aux 21 Grammy Awards, un des artistes les plus influents du siècle, semblait avoir totalement disjoncté. On n?avait plus aucune nouvelle de son album alors baptisé Yandhi, humble contraction de « Yeezus » (son surnom) et « Gandhi », qui devait voir le jour en 2018. Kanye West voulait enregistrer les chansons dans « cet endroit qu?on appelle Afrique » (selon son expression), puis a confié à multiples reprises que l?album n?était pas prêt? Finalement, il avait étonné tout le monde en 2019 en sortant un autre opus hautement spirituel et franchement superbe : Jesus Is King, inspiré par son récent retour à l?église et les ch?urs gospel avec lesquels il a sillonné l?Amérique tous les dimanches.

À LIRE AUSSIKanye West ou l?art de se surestimer

Rebaptisé « Donda », ce dixième album devait enfin sortir le 23 juillet, et on y croyait. Kanye avait déjà organisé une soirée d?écoute intimiste à Las Vegas, où il avait fondu en larmes en rappant « Welcome to My Life », un titre sur sa vie de famille en cours de dissolution qui ne présageait rien de bon sur son moral. La veille de sa supposée sortie, il avait présenté l?album au stade d?Atlanta à 42 000 fans hystériques ayant d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles