Crise diplomatique avec l'Italie : Emmanuel Macron "est l'adversaire parfait" pour Matteo Salvini et Luigi di Maio

franceinfo
D'après le politologue Giuseppe Santoliquido, Emmanuel Macron "symbolise tout ce que le public et les électeurs [...] détestent [...] C'est le symbole de l'apparat chic, de l'arrogance, de la condescendance, et de tout ce qui a échoué auparavant en Italie".

"C'est une guerre, c'est à celui qui va tirer le premier et qui va toucher l'autre le premier", a analysé vendredi 8 février sur franceinfo Giuseppe Santoliquido, écrivain et politologue spécialiste de l’Italie, après que la France a rappelé son ambassadeur en Italie face à une "situation grave", selon les mots du ministère des Affaires étrangères. Mais pour Giuseppe Santoliquido, "cela s'interprète par des contingences de politique intérieure, donc il ne faut pas non plus accorder trop d'importance à ce qui vient de se passer".

Emmanuel Macron "est l'adversaire parfait. Il symbolise tout ce que le public et les électeurs, tant du mouvement 5 étoiles que de la Ligue du Nord, (...) détestent d'un point de vue politique politicienne", a estimé le politologue. Les deux leaders italiens Matteo Salvini et Luigi di Maio "se sont construits volontairement un adversaire sur lequel ils doivent tirer".

franceinfo : Avez-vous le sentiment que la France a appuyé sur le bon bouton pour montrer ses muscles face à Mateo Salvini et aux populistes italiens ?

Giuseppe Santoliquido : Je pense qu'elle ne pouvait pas faire autrement. C'est tout de même une rupture symbolique certes, mais assez forte des relations entre deux pays amis, presque frères. Maintenant, cela s'interprète par des contingences de politique intérieure, donc il ne faut pas non plus je pense accorder trop d'importance à ce qui vient de se passer. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi