Crise diplomatique sur Gaza: le Brésil rappelle son ambassadeur en Israël

Le Brésil a officiellement rappelé son ambassadeur en Israël, Frederico Meyer, sans nommer de remplaçant à son poste à Tel-Aviv. Frederico Meyer vient d'être nommé représentant du Brésil à la Conférence pour le désarmement à Genève. Le bureau de Tel-Aviv est confié au diplomate Fábio Moreira Farias, numéro 2 de l'ambassade. Cela faisait déjà trois mois que l'ambassadeur brésilien avait quitté Tel Aviv, après une série d'incidents entre les deux pays autour de l'offensive israélienne à Gaza, qualifiée de « génocidaire » par le président Lula.

Mi-février, Lula da Silva avait comparé la guerre d'Israël à Gaza à l'Holocauste. Réaction outrée des Israéliens. En réponse, ils convoquent l'ambassadeur brésilien Frederico Meyer au mémorial Yad Vashem, qui commémore ce génocide. Cela est perçu comme une humiliation par Brasilia, qui rappelle alors son ambassadeur, de même que le représentant d'Israël au Brésil, pour consultations.

Quant à Lula, pour sa part, il est déclaré persona non grata par Israël. Le président brésilien a soutenu toute une série de résolutions à l'ONU demandant un cessez-le-feu à Gaza. Il a soutenu la plainte pour génocide déposée par l'Afrique du Sud contre Israël auprès de la Cour internationale de justice.

À lire aussiGaza: Lula compare Israël aux nazis, Netanyahu fustige une «banalisation» de la Shoah


Lire la suite sur RFI