La crise du Covid pousse les célèbres fanfares britanniques au bord du gouffre

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Au centre de la vie des régions minières depuis des décennies, les fanfares britanniques sont menacées par le coronavirus et ses restrictions. Même la plus célèbre d'entre elles, The Grimethorpe Colliery Band, de la région du South Yorkshire, dans le nord de l'Angleterre, n'est pas épargnée.

"C'est vraiment une question de survie", explique à l'AFP son directeur Andrew Coe, "on est au bord du gouffre, on risque d'être à court d'argent sans doute cet été".

De nombreuses fanfares ont déjà disparu à l'époque de Margaret Thatcher

Les fanfares minières, célèbres pour leurs uniformes colorés et leur concurrence féroce, ont déjà traversé des périodes difficiles, notamment lors des grèves de 1984-1985 contre la fermeture des mines. L'histoire de la fanfare de Grimethorpe, fondée en 1917, a même été portée à l'écran en 1996 dans le film Les Virtuoses avec Ewan McGregor.

Selon le directeur de la fanfare, celles-ci ont connu un tournant à l'époque de Margaret Thatcher, Première ministre de 1979 à 1990. "Soumises à une forte pression, nombre d'entre elles ont malheureusement disparu", souligne-t-il.

Mais pendant la pandémie, ce ne sont pas fermeture des mines et licenciements qui pèsent sur les fanfares, mais l'impossibilité de jouer pour gagner de l'argent, et même celle de simplement pouvoir répéter.

Un financement participatif et des aides pour renflouer les caisses

Avec l'assèchement des caisses en mars l'année dernière, les groupes se sont tournés vers le financement participatif (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi