Crise du Covid-19 : une génération (au moins) à payer la dette du “quoiqu‘il en coûte !”

·1 min de lecture

Ça y est, c’est dit. Enfin ! Le Gouvernement vient de l’annoncer : la France aura remboursé sa dette due au Covid en 2042 ! On vient donc d’en prendre pour vingt ans. Une génération sacrifiée sur l’autel du “quoiqu’il en coûte". C'est comme ça, c’est “juste” un “dommage collatéral”. Une génération, vingt ans ! c’est long… et 20 ans c’est très vraisemblablement une fausse estimation. Ce sera, en fait, beaucoup plus. Pourquoi ? D’abord parce qu’il est quasiment impossible de faire des prévisions économiques sur 20 ans. Voire dangereux. Remontons un peu la pendule (pas la pendule sociale, elle déjà suffisamment remontée, à bloc même, pour ne pas en rajouter) mais la pendule du salon. Celle du JT, du 20 heures, de 20 années.

Nous sommes en l’an 2000 . Tout est MAGNIFIQUE ! Si, si… attachez vos ceintures, ça va être un tel bonheur ! Un “grand” économiste français qui a l’oreille des présidents (si, tous) nous annonce “la mondialisation heureuse” (sic !). La Chine, qui roulait à vélo et qui n’était bonne qu'à serrer nos boulons et vivait d’un bol de riz par jour, venait de rentrer dans l’OMC. Une grande chance pour l’Europe, la France et le Monde. Ils feraient nos corvées pendant que l’on se pavanerait dans la société sans travail, la société du loisir, de la jouissance, et de… la “connaissance”. Un autre économiste américain, lui, allait encore plus loin : l’URSS tombée, le monde serait tout simplement… plat. Tel autre “grand” spécialiste mondial des “sciences” politiques nous assure (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment une ​Tik​Tokeuse a chamboulé des milliers d’études scientifiques en quelques secondes
Italie : retour obligatoire au bureau pour les employés de l'administration publique
Dans ce département, le masque n'est plus obligatoire dans la restauration
Dette de Paris : « Une bombe à retardement pour le contribuable »
Malgré un niveau de décès "jamais atteint", le président de l'Assemblée de Guyane ne donne pas de consignes claires sur la vaccination

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles