Crise du coronavirus : le propriétaire de quatre restaurants attaque son assureur

Sans activité depuis deux mois et sans visibilité pour la suite, les restaurateurs font tout pour survivre. Ils ont entamé un bras de fer avec les assureurs, qui refusent de couvrir leurs pertes d’exploitation. Mardi 12 mai, l’un d’entre eux a porté l’affaire en justice. Il s'agit de Stéphane Manigold ; son Bistrot d'à Côté Flaubert est fermé depuis le 14 mars dernier. Son assureur refuse de l’indemniser Le restaurateur est assuré contre le risque d’une fermeture administrative, mais son assureur refuse de l’indemniser. "Dans mon contrat, il est prévu qu’en cas de fermeture des autorités administratives, la perte d’exploitation s’actionne, sauf si je suis à l’origine du sinistre. Je ne suis pas à l’origine du Covid-19", affirme Stéphane Manigold. Le gouvernement avait pourtant demandé aux assureurs de faire un effort pour aider les restaurateurs.