Crise du coût de la vie : qu’est-ce que l’UE envisage de plafonner ?

Crise du coût de la vie : qu’est-ce que l’UE envisage de plafonner ?

L'Union européenne semble se rapprocher d’un consensus sur la manière de lutter contre la flambée des factures d'électricité. Selon une fuite, l'UE pourrait instaurer un plafonnement des prix pour les producteurs dits "inframarginaux".

Qu'est-ce que cela signifie ?

Le marché de l'électricité de l'UE est couplé à celui du gaz. Face à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, qui perturbe l'approvisionnement, et face à la consommation énergétique provoquée par la canicule, le rôle joué par le gaz dans la fixation des prix est devenu démesuré. Ce système fait grimper les factures à des niveaux très élevés et imprévisibles.

Dans le même temps, ce dispositif apporte des revenus exceptionnels aux producteurs inframarginaux : les centrales électriques qui n’emploient pas de gaz, autrement dit les renouvelables, le nucléaire, et même le charbon. Ces fournisseurs vendent de l'électricité à un prix élevé alors que leurs coûts de production sont nettement inférieurs.

C'est exactement là qu'intervient la dernière proposition informelle de la Commission européenne : un plafonnement des prix pour ces producteurs inframarginaux. Cela permettrait de capter partiellement ces revenus excédentaires et de les transformer en fonds supplémentaires pour les gouvernements.

Les États membres seraient alors tenus d'utiliser cet argent pour soutenir les consommateurs, voire les entreprises, en difficulté financière.

Mais cette mesure, que de nombreuses capitales soutiennent déjà, n'est pas sans risques.

Regardez la vidéo ci-dessus pour en savoir plus sur le plafonnement européen des prix inframarginaux.