AVC : la prise préventive d'aspirine désormais déconseillée pour les plus de 60 ans

La prise préventive d'aspirine peut provoquer des hémorragies internes et des ulcères (Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Alors que la prise quotidienne d'aspirine en prévention des maladies cardio-vasculaires est de plus en plus répandue, un groupe de médecins américains alerte sur les dangers potentiels de ce traitement.

L'aspirine en traitement préventif quotidien, cela peut être utile, mais pas pour tout le monde. Voici en substance le message délivré par la United States Preventive Services Task Force (USPSTF), un groupe de médecins américains spécialisés dans les questions de prévention.

Ces dernières années, il est ainsi devenu de plus en plus fréquent pour les personnes âgées de plus de 60 ans de se voir prescrire une dose quotidienne d'acide acétylsalicylique, afin d'éviter la formation de caillots sanguins et ainsi de prévenir les risques d'attaques cardiaques ou d'accidents vasculaires cérébraux. La pratique divise cependant la communauté scientifique et a fait l'objet de plusieurs études de grande ampleur.

Un risque d'hémorragie interne

Dans leurs dernières conclusions, les membres de l'USPSTF distinguent ainsi nettement deux catégories de patients : ceux ayant déjà eu un ou plusieurs antécédent(s) d'accident cardio-vasculaire et ceux qui n'ont encore jamais été touchés. Or, selon ces médecins, il est préférable pour les personnes appartenant à la deuxième catégorie de ne pas commencer à prendre de l'aspirine quotidiennement.

"Sur la base des données actuelles, notre groupe de travail recommande aux personnes de 60 ans et plus de ne pas commencer à prendre de l'aspirine pour prévenir une première crise cardiaque ou un premier accident vasculaire cérébral, pose le Dr Michael Barry, vice-président de l'USPSTF et professeur de médecine au Massachusetts General Hospital, cité par ABC News. Étant donné que le risque d'hémorragie interne augmente avec l'âge, les inconvénients potentiels de l'aspirine annulent les avantages dans ce groupe d'âge."

"Sans maladie cardiaque préexistante, l'aspirine n'apporte pas de bénéfice net"

"Nous tenons à souligner que ces recommandations sont axées sur la prise d'aspirine pour prévenir une première crise cardiaque ou un premier accident vasculaire cérébral, complète le Dr John Wong, professeur de médecine au Tufts Medical Center de Boston et membre de l'USPSTF. Toute personne qui prend déjà de l'aspirine et qui a des questions à ce sujet doit en parler à son médecin traitant." Le Dr Wong étend d'ailleurs cette dernière recommandation aux personnes âgées de 40 à 59 ans présentant des risques d'accidents cardio-vasculaires.

"Il est important que le public comprenne que pour la grande majorité des personnes sans maladie cardiaque préexistante, l'aspirine n'apporte pas de bénéfice net, résume le Dr Steven Nissen, cardiologue à la Cleveland Clinic, toujours cité par ABC News. Les inconvénients sont approximativement égaux aux avantages." Parmi ces inconvénients, une étude menée entre 2017 et 2019 par d'autres scientifiques américains avait notamment mis en évidence un plus grand risque de développer un ulcère chez les personnes prenant de l'aspirine quotidiennement.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Quand quelqu’un fait un AVC devant vous, vous n’avez que quelques minutes pour le sauver. Voici ce qu’il faut faire"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles