Publicité

Crise au Sénégal: le chef de la Cédéao Bola Tinubu se rend à Dakar

Trois jeunes sont morts depuis vendredi dans le cadre de manifestations contre le report de l’élection présidentielle, initialement prévue le 25 février et repoussée au 15 décembre. Dans ce contexte très crispé, le président nigérian à la tête de la Cédéao est attendu à Dakar ce lundi.

Avec notre envoyée spéciale à Dakar, Charlotte Idrac

C’est une visite express d’une journée que va effectuer le président Bola Tinubu à Dakar, pour une rencontre avec le président Macky Sall. Dans un communiqué la semaine dernière, la Cédéao appelait le Sénégal à « rétablir urgemment le calendrier électoral ».

De son côté, le Forum de la société civile de l'Afrique de l'Ouest (Foscao) critique la Cédéao et l'Union africaine après la décision du président Macky Sall de reporter l'élection présidentielle. Dans un communiqué, ce Forum, qui rassemble un millier d'organisations de la société civile en Afrique de l'Ouest, appelle ainsi les deux institutions à prendre leurs responsabilités. Pour le directeur exécutif régional du Foscao Komlan Messié, il en va de leur crédibilité. « Il faut appeler un chat un chat : c'est un coup d'État constitutionnel. Il faut le traiter comme tel et éviter des traitements à géométrie variable. C'est pour ça qu'on appelle la Cédéao et l'Union africaine à agir très rapidement et utiliser la même énergie qu'elles utilisent pour condamner les coups d'État militaires, elles doivent utiliser la même énergie pour condamner ce coup d'État constitutionnel », exhorte-t-il.

Dans une nouvelle déclaration dimanche, l’Union européenne a appelé les autorités de Dakar à « garantir les libertés fondamentales ».


Lire la suite sur RFI