Crise énergétique : ces stations de ski vont réduire leurs services

© Philippe DESMAZES / AFP

La saison de ski , qui va bientôt commencer, va-t-elle être perturbée par la crise énergétique ? Les premières pistes ouvriront le 19 novembre prochain à Val Thorens. Et dans certaines stations, le service va être réduit pour réduire la facture énergétique. Depuis le début de la guerre en Ukraine, les prix de l’énergie se sont envolés.

Une saison plus courte à Peyragudes

La station de Peyragudes dans les Pyrénées offre 65 kilomètres de pistes, desservies par 18 remontées mécaniques, fonctionnant toutes à l’électricité. Ce genre de dispositif consomme beaucoup d’énergie. Alors cette année, la saison sera plus courte que d’habitude. La fermeture est prévue le 26 mars prochain, et non début avril. Ces quelques jours en moins devraient permettre de réduire les dépenses,

"C’est une façon d’alléger la facture et d'éviter de faire du chiffre d’affaires non rentable. C’est aussi une façon pour nous de maîtriser les coûts", explique Laurent Garcia, dirigeant de la station. Les jours de faible fréquentation, avec moins de 2.000 visiteurs, la station pourra aussi fermer la moitié de ses remontées. L’objectif, encore une fois, est de contenir la hausse de la facture énergétique. "En 2019, nous étions sur une consommation moyenne en électricité autour de 400.000 euros. Pour l’hiver qui arrive on sera autour du million d’euros", commente Laurent Garcia.

>> LIRE AUSSI -"En quelques secondes, j'ai de la lumière" : à Saint-Brieuc, on teste l'éclairage public sur demande

Des remontées f...


Lire la suite sur Europe1