Crise énergétique : ce qu'il faut retenir de la conférence de presse d'Emmanuel Macron

© LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

Emmanuel Macron a pris la parole ce lundi après-midi devant la presse après un entretien en visioconférence avec le chancelier allemand Olaf Scholz au sujet de la crise énergétique . Devant la flambée des prix, liée aux conséquences de la guerre en Ukraine , le chef de l'État a fait quelques annonces.

Des livraisons de gaz à l'Allemagne contre de l'électricité

Emmanuel Macron a ainsi annoncé que la France s'engageait à livrer davantage de gaz à l'Allemagne, qui pourrait lui fournir de l'électricité, si la crise énergétique le nécessitait cet hiver. "Nous allons finaliser les connexions gazières pour pouvoir livrer du gaz à l'Allemagne (...) s'il y avait un besoin de solidarité" et cette dernière "se mettra en situation de produire davantage d'électricité et de nous (en) apporter dans les situations de pic", a-t-il déclaré.

Un plafonnement du prix du gaz russe

Le chef de l'État a également indiqué que Paris était favorable au plafonnement du prix du gaz russe livré par gazoduc. "Nous sommes favorables à des pratiques d'achat commun du gaz (...) ceci permettrait à l'Europe en achetant groupé d'acheter moins cher", a assuré le président à l'issue d'un entretien avec le chancelier allemand Olaf Scholz consacré à la crise énergétique en Europe. "Si la Commission venait à décider de mettre un plafond au prix du gaz acheté à travers les gazoducs à la Russie, la France soutiendra une telle mesure", a-t-il ajouté.

Macron appelle les Français à être "au rendez-vous de la sobriété"

Emm...


Lire la suite sur Europe1