Crise énergétique : ce qu'il faut retenir des annonces d'Élisabeth Borne

© Bertrand GUAY / AFP / POOL

La Première ministre Élisabeth Borne tient une conférence de presse ce mercredi sur l'énergie . Elle affirme que la hausse des prix de l'électricité et du gaz sera limitée à 15% en 2023, et annonce que des chèques énergie de 100 à 200 euros seront versés à 12 millions de Français. "Seules la sobriété et la solidarité européenne nous permettront d'éviter des coupures" en cas d'hiver particulièrement froid, a également estimé la Première ministre.

Aussi, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a évalué le coût du bouclier tarifaire à 16 milliards d'euros en 2023. "Pour être tout à fait précis, il coûtera 11 milliards d'euros pour le gaz et 5 milliards pour l'électricité", a détaillé le ministre.

>> LIRE AUSSIÉlectricité : découvrez le nouvel outil pour vous aider à éviter les coupures cet hiver

"Pas de coupure" si chacun prend ses responsabilités

"Seules la sobriété et la solidarité européenne nous permettront d'éviter des coupures et des rationnements dans les cas de figure les plus pessimistes, comme un hiver particulièrement froid cumulé à des difficultés d'approvisionnement", a déclaré la cheffe du gouvernement lors d'une conférence de presse, sa première depuis sa nomination en mai, consacrée à l'énergie. Mais "dans les scénarios les plus probables, si chacun prend ses responsabilités et fait preuve de la sobriété nécessaire, il n'y aura pas de coupure", a-t-elle ajouté.

>> Plus d'informations à suivre...

...
Lire la suite sur Europe1