Crise énergétique : l'Union européenne se prépare à un hiver «difficile»

© AFP

Réunis en sommet à Bruxelles, les dirigeants de l'UE se sont engagés vendredi à intensifier leurs efforts pour réduire leur dépendance énergétique envers Moscou. La Russie a commencé à réduire ses livraisons de gaz, faisant craindre un "hiver difficile", a reconnu le Premier ministre belge, Alexander De Croo.

Les dirigeants de l'UE, réunis en sommet à Bruxelles, se sont engagés vendredi à intensifier leurs efforts pour réduire leur dépendance énergétique envers Moscou qui a commencé à réduire ses livraisons de gaz, faisant craindre un "hiver difficile". "Nous avons passé en revue tous les plans d'urgence nationaux pour s'assurer que chacun était prêt à affronter de nouvelles perturbations et nous travaillons à un plan d'urgence de réduction de la demande d'énergie avec l'industrie et les 27 Etats membres", a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, à l'issue d'une réunion des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE, largement consacrée à la crise énergétique.

>> LIRE AUSSI - Comment la France compte-t-elle produire de l'énergie sans gaz russe ?

Un plan d'urgence européen présenté en juillet

La cheffe de l'exécutif européen a précisé qu'elle présenterait ce plan "en juillet". Le risque d'une pénurie de gaz l'hiver prochain se précise depuis que l'énergéticien russe Gazprom a drastiquement baissé ses livraisons. C'est particulièrement vrai pour l'Allemagne, très dépendante des approvisionnements russes. "Nous allons faire face à des temps très agités et cet hiver sera probablement très difficile", a reconnu le Premier ministre belge, Alexander De Croo, évoquant la guerre en Ukraine et les prix de l'énergie utilisés comme une arme par la Russie.

"C'est aussi une guerre économique contre l'Europe et l'impact pourrait être ressenti très forteme...

Lire la suite sur Europe 1

VIDÉO - Quels pays peuvent combler la baisse des livraisons de gaz russe vers l’UE ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles