Crise énergétique, inflation... Pourquoi le prix de l'eau devrait fortement augmenter

© Rogelio V. Solis/AP/SIPA

Encore un produit essentiel qui augmente en ce début d'année 2023. Après l'électricité, le gaz et les produits alimentaires, c'est autour de l'eau de connaître une envolée spectaculaire de ses prix. Le Parisien révèle de nombreuses villes ou syndicats du secteur ont voté des hausses de tarifs parfois très importantes : plus 6,2 % pour l’agglomération du Cotentin dans la Manche), plus 11 % à Thouars dans les Deux-Sèvres, de 9,5 % à Roubaix dans le Nord ou encore de 10 % en moyenne à Clermont-Ferrand.

Une facture multipliée par trois à Clermont

Une explosion des tarifs qui s'explique tout simplement par l'explosion des prix de l'énergie. En effet, les machines et les pompes nécessaires au traitement de l'eau consomment énormément d'énergie. De plus, plusieurs produits utilisés dans ces différentes phases, comme le chlore ou le charbon dont les prix ont grimpé de 10 %, 20 % voire 30 %.

À Clermont-Ferrand, la métropole a vu sa facture passer en 2021 à 2,4 millions d’euros en 2022 et à 6,4 millions d’euros en 2022. « Nous n’avons pas d’autre choix que d’augmenter les prix », déplore Christophe Vial, le vice-président PS de la métropole en charge du cycle de l’eau au Parisien.

Lire aussi - INFO JDD. Inflation, scandale Orpea, crise du Covid : huit Ehpad sur dix terminent dans le rouge

Face à cette situation inédite, plusieurs associations d'élus réclament de l'aide à l’État ou des aménagements exceptionnels permettant aux métropoles ou aux syndicats de puiser dans leur budget génér...


Lire la suite sur LeJDD